English
Deutsch

retour

Les frères Mizell

Sur une liste des meilleurs producteurs jazz-funk des années 70 le nom Mizell doit apparaître tout en haut. Avec leurs Sky High Productions, les frères Mizell nous ont permis de découvrir quelques uns des meilleurs disques de jazz-funk et R&B jamais produits. Leur style unique a apporté à la musique une qualité nouvelle dont le résultat est un groove fascinant qui garde, aujourd'hui encore, tout son charme.

Larry (né le 17 février 1944) et Fonce (né le 15 janvier 1943, décédé le 5 juillet 2011) ont grandi à Harlem, New York, et Englewood, New Jersey. A l'université, ils formèrent un groupe de chant appelé The Vanlords avec deux autres étudiants, Freddie Perren et John Butler. Quelques années plus tard, Larry et Fonce obtinrent leur licence à la Howard University de Washington DC. S'étant rendu compte de leur talent, Dr. Donald Byrd, un de leurs professeurs, joua un rôle important dans le lancement de leur carrière.

Fonce Mizell débuta comme membre de la célèbre équipe de production de Motown Records, The Corporation. En collaboration avec Freddie Perren, Deke Richards et Berry Gordy Jr., Fonce contribua à l'écriture et à la production d'une grande partie des premiers tubes des Jackson Five, comme par exemple, « I Want You Back » et « ABC ». Fonce fut également le compositeur et producteur d'autres grands noms de Motown tels que Marvin Gaye, Martha & The Vandellas ou Bobby Darin. Quelques années plus tard, Fonce et Freddie Perren composèrent et produisirent la bande originale (chantée par Edwin Starr) du film blaxploitation « Hell Up In Harlem » (Motown 1974) dans laquelle Larry Mizell joue le synthétiseur Arp.

Avant cela, Larry avait travaillé avec Donald Byrd sur l'album « Black Byrd » qui, par la suite, fut nominé aux Grammy Awards et devint à l'époque l'album le plus vendu de l'histoire de Blue Note. A partir de cette période, les frères, qui avaient déménagé en Californie, commencèrent à travailler ensemble. Avec Sky High Productions, ils produisirent toute une série d'albums remarquables et dont la plupart sortirent sur les labels Blue Note, Fantasy et CTI. Parmi ces albums on trouve du classic jazz-funk comme sur « Street Lady » de Donald Byrd, « Blacks And Blues » de Bobbi Humphrey ou « Gears » de Johnny Hammond, du soul-funk et du R&B sur « The Shadow Do » de Gary Bartz, « Love To The World » de L.T.D. et « Say My Friend » de Rance Allen, et bien sûr aussi, des grands tubes disco comme « Boogie, Oogie, Oogie » de A Taste Of Honey.

Sur la plupart des albums produits par Sky High, les frères Mizell accompagnaient les artistes (Byrd, Humphrey, Hammond et Bartz) pour les parties instrumentales. Fonce au clavinet et à la trompette, Larry au piano et au synthé. Ils faisaient également souvent les choeurs et les arrangements vocaux, et c'est là une des caractéristiques de nombreux enregistrements faits par Sky High Productions. De toute évidence, Larry et Fonce n'avaient pas oubliés leurs années d'université passées à chanter.

Leur jeune frère, Rodney Mizell (né le 16 août 1957, décédé le 30 décembre 2013), excellent batteur et bassiste, rejoint Larry et Fonce pour la composition, notamment sur « Love To The World » de L.T.D. et sur « Say My Friend » de Rance Allen.

A la fin de la décénie, après avoir travaillé quelques temps au département Artistes & Répertoire chez Elektra Records, les frères Mizell disparurent du devant de la scène. Ils continuèrent à composer mais cessèrent d'être aussi prolifiques qu'ils l'avaient été au cours des années 70. Aujourd'hui, ils dirigent toujours leur maison de publication, Alruby Music (nommée d'après leurs parents Alphonso et Ruby) à Passadena, en Californie.

Les morceaux des frères Mizell produits dans les années 70 sont aujourd'hui souvent utilisés comme samples par les DJs kleptomanes... Mais il n'y a aucun doute là-dessus : rien ne peut dépasser les originaux ! Alors gardez l'oeil ouvert, et si vous tombez sur le label Sky High Productions, n'hésitez pas, entrez dans le groove ! Vous en redemanderez !

retour

site web créé par Blackbird